Auteur : Sébastien Mayoux

Né en 1987 dans la région lyonnaise, Sébastien Mayoux vit depuis 2015 de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada. Sorti en 2018, Al Baas : l’ennemi de l’intérieur est son premier roman.

Sortie de mon deuxième roman : Bien Paraître

Ça y est! Deux ans après « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur », voici son petit frère « Bien Paraître ».

Il ne s’agit pas vraiment d’une suite même si on y retrouve l’un des personnages principaux de mon premier roman, Bastien Scalvoni, qui y fait une apparition.

Bien Paraitre, nouveau roman

« Bien Paraître » est un roman policier qui vous fera voyager dans l’Histoire du XXème siècle et dans la France périphérique, celle des gendarmes et des ronds-points. Il met en scène notamment le cousin de « Bastoune », le grand rugbyman savoyard d' »Al Baas ».

Découvrez-le vite ici!


À savoir que son nom bien d’une chanson d’Akhenaton, du groupe IAM, en featuring avec Sako (Chiens de Paille) et Shurik’n, qui raconte l’histoire d’immigrés italiens qui ont caché leurs origines à leur famille. Car dans ce livre, j’en profite pour traiter de l’immigration, tout en vaulgarisant l’Histoire du fascisme et d’autres événements du siècle dernier.

Le Progrès m’a interviewé

Larbi Djazouli, le correspondant local du Progrès pour l’est lyonnais s’est entretenu avec moi à propos de mon livre « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur ». Car, bien qu’étant d’origine savoyarde / mauriennaise, je suis également né à Saint-Priest, près de Lyon, et j’ai grandi dans le Rhône. (En gros, je suis sur un fier rhonalpin).

Retrouvez mon interview dans les colonnes du quotidien local lyonnais, ou sur son site internet.

Le Progrès du 28 Août 2018

Que la presse lyonnaise parle de moi me tient beaucoup à coeur. Outre le fait que c’est ma ville de naissance, Lyon est également un lieu dans lequel se déroule mon intrigue.

En somme, on pourrait même dire que la région Rhône-Alpes pourrait être un personnage à part entière de mon roman, tant elle est visitée, de la Savoie à la Capitale des Gaules, en passant par Bourgoin-Jallieu.

La Maurienne au coeur d’un roman d’espionnage

Après Le Dauphiné Libéré et Le Petit Villarin, c’est désormais au tour de La Maurienne, autre journal local de Savoie, de mettre à l’honneur mon roman « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur ».

Et à priori, Pierre Dompnier, le chroniqueur littéraire de l’hebdomadaire a plutôt bien aimé.

Voici quelques jours, un ouvrage est arrivé à la rédaction de “La Maurienne”, avec quelques mots de son auteur Sébastien Mayoux : “Je vous écris car je suis un Mauriennais d’origine expatrié au Québec, et j’ai publié un roman, dont une partie de l’intrigue se déroule justement en Maurienne, dans le village de Saint-Colomban-des-Villards, où est originaire ma famille (…). Mon roman, “Al Baas : L’ennemi de l’intérieur” est un polar (roman d’espionnage) qui a déjà rencontré son public, à la vue de son nombre de lecteurs et de ses avis et commentaires positifs. Retrouvez la “bande-annonce” de mon roman sur Youtube, et le livre lui-même sur Amazon”.

C’est donc avec curiosité que nous l’avons ouvert et nous nous sommes vite prêtés au jeu de l’auteur en le lisant presque d’une traite. Certes, ce n’est pas le style, un peu “brut de décoffrage”, ni certaines approximations à faire plisser le front d’un professeur de lettre ou tout simplement d’un puriste qui nous ont retenu, mais l’auteur ne manque pas d’imagination et ses personnages, tout comme son intrigue à rebondissements, poussent le lecteur à dévorer le livre.

Mêler un Mauriennais à une affaire de terrorisme, dans le climat des attentats de 2015, voila qui n’est pas banal. Cela permet de promener le lecteur de Paris à Alep, à Lyon, Montréal, Londres et, bien sûr, en Maurienne. L’auteur n’en donne pas forcément une vision carte postale : “Ancien haut-lieu de la production d’aluminium et d’hydrocarbures, cette vallée offrait désormais un paysage de friche industrielle”. Son exil au Canada lui aurait-il fait oublier que les friches ont largement disparu ?

Mais il se rattrape avec l’air pur et les paysages des hauteurs. Mais, après tout Sébastien Mayoux, spécialiste marketing numérique et fondateur du “Connard Enchaîné” (site d’informations parodiques), n’émarge pas à l’Office du Tourisme! Son livre est en tout cas tout à fait atypique et débordant d’imagination.

Pierre Dompnier, journaliste à La Maurienne

Pour lire l’article en ligne (réservé aux abonnés), c’est par ici.

On parle d’Al Baas dans Le Petit Villarin

Le Petit Villarin, journal local de la vallée des Villards (Saint-Colomban-des-Villards et Saint-Alban-des-Villards) met à l’honneur dans son édition de septembre mon roman « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur ».

Polar – Sébastien Mayoux (Lachenal), vient de publier aux Éditions Amazon un roman policier intitulé « Al Baas, l’ennemi intérieur ».
L’intrigue se déroule en Syrie, mais le détective Marc Delmat va être conduit à mener l’enquête à Saint-Colomban où réside, à Lachal, la famille du principal protagoniste de l’histoire, Bastien Scalvoni. Ce polar est une œuvre de pure fiction comme le montre cet extrait qui indique qu’un « traditionnel tournoi de pétanque (marque) le début de la saison estivale pendant laquelle des centaines de milliers de touristes (affluent) dans les hôtels et résidences de la vallée. » Des centaines de milliers de touristes !? En vente sur le site Internet
d’Amazon au prix de 9 euros plus le port (1 euro au format liseuse électronique)…

Christophe Mayoux – Le Petit Villarin
Le Petit Villarin

Je fais partie des 4 écrivains Mauriennais à découvrir cet été

Aujourd’hui, en ce 8 Août 2018, le Dauphiné Libéré parle de mon roman « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur » et de moi. L’éditon locale de Saint-Jean-de-Maurienne me consacre un bref article dans son dossier “Avec quatre écrivains mauriennais, des idées de lecture pour les vacances“.

Bien qu’ayant grandi à Lyon, j’ai en effet des attaches familiales en Savoie, dans le village de Maurienne de Saint-Colomban-des-Villards. Une partie de l’intrigue de mon roman s’y déroule notamment, et l’un des personnes principales y est originaire : Bastien Scalvoni.

L’article est disponible en ligne, vous pouvez le consulter ici : Sébastien Mayoux : “Al Baas : l’ennemi de l’intérieur”.

Avec quatre écrivains mauriennais, des idées de lecture pour les vacances (Le Dauphiné Libéré, édition Saint-Jean de Maurienne - 8 Août 2018)

Mon premier roman « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur » est sorti!

C’est avec beaucoup de joie et de fierté que je vous annonce la sortie de mon premier roman : « Al Baas : L’ennemi de l’intérieur ».

Il s’agit d’un polar qui reprend tous les ingrédients de « Le Bureau des Légendes » ou « Homeland », deux séries TV dont je suis fan et desquelles je me suis inspiré. Chaque chapitre a été pensé comme s’il était une scène de film afin d’apporter un réel dynamisme à la lecture, dans l’espoir de séduire un public large (je l’ai écris avec l’espoir d’intéresser autant les lecteurs de romans d’espionnage que les non-initiés).

Ce livre, c’est aussi pour moi un alibi pour parler de sujets qui m’intéressent énormément : la guerre en Syrie et le monde du renseignement. Les récents évènements (attentats terroristes en France, bataille d’Alep) m’ont fait prendre conscience que beaucoup de personnes trouvaient ces domaines (trop) complexes. Avec mon roman, j’espère pouvoir déffricher et vulgariser certains points.

Parce qu’il se veut grand public, j’ai essayé de le proposer le moins cher possible, pour en faire un livre abordable pour tout le monde. Il est donc disponible dans le monde entier (via la distribution Amazon) pour moins de 13 euros.

Pour découvrir ce « Homeland à la française », rendez-vous ici.