À propos de Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux travaille dans la publicité et le web-marketing. En parrallèle, il consacre son temps libre à l’écriture de romans policiers et d’espionnage.

Il tient également un journal d’informations parodiques, Le Connard Enchaîné, qu’il a lancé en novembre 2017.

Biographie

Né en 1987 à Saint-Priest, dans le Rhône, Sébastien Mayoux grandit dans la région lyonnaise, à Rillieux-la-Pape d’abord, puis à Neuville-sur-Saône.

Enfant déjà, il se passionne pour l’écriture, et imagine de courtes nouvelles. A l’adolescence, bercé par le rap français, qui connait alors son âge d’or, il se met à composer des textes de rap. A l’école, malgré une passion pour les Sciences Humaines (l’Histoire, la Sociologie ou la Philo), il va s’orienter vers une carrière dans la publicité, lui permettant encore une fois de faire usage de sa plume.

En 2015, il s’expatrie de l’autre côté de l’Atlantique, et vit désormais au Canada, où il poursuit sa carrière dans le marketing. Mais, cette expatriation lui donne l’occasion de repenser à un projet qu’il mûrissait depuis des années : écrire un roman. Il reprend l’idée d’un personnage qu’il avait déjà fait naître sur un blog il y a quelques temps, et commence à développer une intrigue autour de lui. Les attentats du Bataclan, qu’il vit de l’étranger, résonne comme une bombe, et il choisit alors d’incorporer la guerre en Syrie et le contre-terrorisme à son intrigue. C’est ainsi que naît Al Baas, écrit depuis Montréal, au Québec.

Pour écrire ce roman, il s’inspire de ce qu’il connait et ce qu’il a vécu. Il choisit le rugby comme un des thèmes de son livre, afin de rendre hommage à ce sport, qu’il a pratiqué en étant plus jeune et pour lequel il continue d’avoir une grande passion. A l’exception de la Syrie, tous les lieux dans lesquels les personnages sont envoyés au gré de l’enquête sont tous des lieux dans lesquels il a vécu (Lyon, Paris, Montréal, et Lincoln en Angleterre) ou dans lesquels il a des attaches familiales (la vallée de la Maurienne en Savoie).

Deux ans plus tard, en 2020, il revient avec un nouveau roman : Bien Paraître. Celui-ci ne traite plus d’espionnage ou de la DGSE mais il en conserve tous les ingrédients du thriller. Il s’agit d’un roman policier qui met en scène une enquête criminelle menée par la gendarmerie. Encore une fois, le lecteur est envoyé aux quatre coins du monde, l’intrigue ayant des ramifications en Italie et en Amérique du Sud.

Après avoir inscrit son premier roman à Saint-Colomban-des-Villards, le village de ses grands-parents paternels, il choisit désormais Pressiat, un petit village de l’Ain où habitait sa famille maternelle. La filiation est d’ailleurs au coeur de ce livre. Comme il l’avait fait avec Al Baas pour la guerre en Syrie ou la dépendance sexuelle, Bien Paraître est encore un moyen pour défricher des sujets comme l’immigration, l’héritage ou même le fascisme.


Pour toute question ou suggestion que vous voudriez m’adresser, ou si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé d’un de mes livres , alors n’hésitez pas à m’écrire par courriel : sebastien(a)gmail.com

Pour suivre mon actualité et ne rien louper de mes dernières sorties, remplissez le formulaire ci-contre :